mardi 12 février 2013

Questions à un auteur jeunesse

Je me rends compte au fil des conversations, que peu de personnes savent vraiment en quoi consiste le "métier" d'auteure jeunesse...mis à part ceux  qui mangent-boivent-dorment-rêvent de livres pour enfants !



Alors, voici les questions auxquelles j'ai souvent droit :

Pragmatique :  On gagne bien sa vie quand on écrit ?
Il semblerait que dix ans soient nécessaires pour en vivre décemment ! (et encore, pas toujours semble-t-il !- dixit certains auteurs confirmés)

Innocente :  Et tu n'as jamais envoyé de textes à l'Ecole des Loisirs ?
Hé bien, si, comme 90% des auteurs jeunesse ! Pourquoi ???

Irréfléchie : C'est beaucoup plus facile d'écrire pour les enfants que pour les adultes, non ?
Disons que tout est relatif ! Essaie pour voir ! (j'avoue quand même que je n'ai jamais écrit un roman de 300 pages, et que j'admire profondément les écrivains "pour adultes")

Intéressée :  Tu dois être riche ! Tu gagnes combien par livre ?
Sache qu'un auteur obtient de 3 à 6% sur un album...Riche...tout est donc extrêmement relatif.
Quant à l'à-valoir, il n'est pas systématique !
Oh, je suis bête...tu voulais dire "riche, culturellement parlant..."

Curieuse : Tu mets combien de temps pour écrire une histoire ?
Vaste question ! Surtout que je suis du genre à beaucoup, beaucoup, réécrire. Parfois, je l'avoue, l'histoire est très vite couchée sur le papier, mais en règle générale, je n'arrive plus à compter les heures que j'ai passé sur un projet ! (ceux qui travaillent avec moi le savent !)

Curieuse (bis) : Qu'est-ce qui t'inspire ?
Tout...ma famille, des anecdotes qu'on me raconte, des livres lus quand j'étais enfant, le cinéma, un mot, un tableau, une conversation...

Admirative :  Mais tu as encore des idées ??
Toujours ! C'est sans fin ! Cependant, il ne suffit pas d'avoir les idées, mais de savoir les exploiter ensuite...Vaste chantier !

Inattendue : Et tu travailles toujours avec la même illustratrice ?
Heu...

Attendrissante : Tu dois être connue partout maintenant !
Oh ben non, mon petit papi ... Si tu savais ! Mais merci quand même !





A bientôt pour les dates des salons à venir et d'autres nouvelles !






15 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je vois que tu as dû y avoir droit toi aussi ;-)

      Supprimer
  2. c'est sympa comme tout cet article ! :-) J'ai jamais eu droit à toutes ces question, mais en tant que musicienne, on a souvent :
    "c'est quoi ton métier ?"
    -Musicienne
    -ah oui, mais sinon ? en vrai ?

    Enfin, à peu près ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Agnès-auteure-illustratrice-altiste !
      Oh si, des questions, j'en entends beaucoup...un jour, je ferai même un autre post, je crois !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. ;-)
      ça marche aussi pour les illustratrices, je suppose ?

      Supprimer
  4. ah ben oui tiens c'est pas faux tout ça ;)

    RépondreSupprimer
  5. éhéhé, ça m'a rappelé des trucs, tiens ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais que je ne serais pas la seule à avoir entendu tout ça ! :)

      Supprimer
  6. Ma question préférée: l'attendrissante ^^
    Le métier d'auteure jeunesse, mais à tout prendre, qu'est-ce? n'est-ce pas ?^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ma préférée aussi, tu parles ! Et je savais que tu reconnaîtrais C.de B ;-)

      Supprimer
  7. Question qui préoccupe souvent aussi mes petits lecteurs : l'endroit où j'écris. Ma réponse : souvent dans ma cuisine ! Ceci explique pourquoi beaucoup de choses se mangent dans mes fictions, une robe de mariée en chocolat par exemple ou un lapin blanc dans une boulangerie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En voilà une jolie question (et une jolie réponse) ! On me l'a posée aussi, pour savoir si j'écrivais toujours au même endroit...

      Supprimer
  8. Moi c'est "l'admirative" qui me plait le plus car je suis admiratif de tant d'imagination (en reserve)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite plume ici :