mardi 14 novembre 2017

Le marathon de Brive

J'ai été invitée sur cette immense foire du livre 
grâce à l'album Le Secret des Fleurs de neige
illustré par Nina Missir et édité aux Editions Courtes et Longues.


VENDREDI, rencontres scolaires,
* à l'école Jeanne d'Arc, à Brive, avec les CE1-CE2.
Les élèves avaient travaillé sur les flocons, la symétrie


et sur le pointillisme.
(c) Images du bas, Nina Missir pour les Editions Courtes et Longues
Nina a de la relève ;-)
On reconnaît les éléments de l'album :
 renard, cheminée, arbres, flocons...
(c) Image de gauche, Nina Missir pour les Editions Courtes et Longues
J'ai répondu à leurs nombreuses questions 
puis nous avons écrit ensemble un texte poétique.
Ils ont été prolifiques et talentueux.

Photo souvenir
et séance de dédicaces à la volée ;-)

* Direction la commune de Varetz avec Nelly, la médiathécaire,
où j'ai rencontré 3 classes :

* les CE1-CE2 qui avaient préparé beaucoup de questions  
dont ma préférée :
Est-ce que la petite fille de l'album, c'était vous ? 

* les CP avec qui nous avons fabriqué une "carte du secret"


 Je les ai affichées au salon, 
les petits élèves qui sont revenus me voir étaient très fiers.


* Les CP-CE1 avec qui nous avons écrit un poème,
affiché lui aussi pendant le salon :

* Rencontres impromptues avec les 3 classes de maternelle de Varetz,
pour la lecture de Petit-Arbre veut grandir


 * Et enfin, les CE2 de l'école Jules Romain, à Brive,
pour une série de questions très bien préparées
et une dédicace de l'album émouvante.


VENDREDI soir, SAMEDI et DIMANCHE :
signatures sur la Foire du livre 
avec deux titres en plus :  Le rêve au bout des doigts
et La Rumeur, des Editions Les P'tits Bérets, 
présentes sur le salon.

J'y ai retrouvé de nombreux petits élèves



et fait de très belles rencontres, dont celle d'une mascotte de classe,
Zara-Zébra ^^

Le stand à mon arrivée vendredi,




et à mon départ dimanche soir.


 MERCI aux petits élèves pour leurs dessins et leurs sourires,


  à tous les organisateurs de ce grand salon, 
aux bénévoles, avec un clin d'oeil particulier à Ophélie et à Céline 
qui m'ont chouchoutée pendant ces trois jours, 
à Nelly, la médiathécaire de Varetz si enthousiaste, 
aux chauffeurs dévoués et charmants, 
à la librairie Chantepages,
au public qui a découvert et apprécié les albums,
 aux enseignants pour m'avoir si bien accueillie dans leur classes 
avec une mention spéciale à Madame Lagouarde et à Monsieur Barthes,
aux auteurs, illustrateurs, éditeurs pour les bons moments
et les rires autour du velouté de potiron.


lundi 6 novembre 2017

Pêle-mêle de novembre : mes livres vivent leurs vies

* Après les versions espagnoles et catalanes,
Journal de bord d'un chasseur de dinosaures, publié aux  Editions Circonflexe
s'en va visiter Rome, Florence ou Venise, grâce aux Editions Picarona.

Benvenuto ai piccoli lettori italiani !

Trop mignon, ce Pippo l'Astuto.

* L'album La Rumeur, aux Editions Les P'tits Bérets
est traduit en langue Basque aux Editions Elkar
sous le nom d' Erran-Merrana
Je n'ai pas encore le visuel.

* A partir de notre album La pilote du ciel, aux Editions Alice Jeunesse,

Maud Roegiers, l'illustratrice, a créé un KAMISHIBAÏ.
Photo(c) Maud Roegiers

Kamishibaï signifie littéralement : « théâtre de papier ».

C’est une technique de contage d’origine japonaise
basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois), à trois portes.
Source : ici.
J'aimerais être une petite souris pour écouter Maud raconter.
Photo(c) Maud Roegiers

Et puis une très jolie chronique coup de coeur sur le site de Contalyre
Une très belle histoire pleine de tendresse. Le partage rend le sourire à la petite fille et lui offre l’amitié d’Albin malgré leur éloignement et leur différence. Le texte est poétique et l’inventivité d’Ysée touchante. Il est parfois en couleur ce qui le rend attractif. Les illustrations sont douces et tout aussi tendres que l’histoire.


* J'ai reçu un colis avec les albums 
participant à la sélection des INCOS niveau CE1.
Six albums dont notre Un mur si haut, aux Editions Des Ronds dans l'O jeunesse.


Sur leur site Lire en famille, particuliers et professionnels
peuvent s'inscrire pour participer aux activités.
Celles pour Un mur si haut sont déjà en ligne.


Les enfants des écoles inscrites 
participent en votant pour leur livre préféré.
Merci à Sév' et à sa fille Izïa pour la photo !


Merci à vous qui faites si bien vivre ces livres <3
A très bientôt pour plus de nouvelles.

lundi 30 octobre 2017

Protégeons les requins : atelier à Nausicaa

Ce vendredi, j'ai animé un atelier d'écriture à Nausicaa

ce centre de la mer spécialisé dans la protection des mers 
et des espèces marines, dont le requin.


Au mois de juillet, j'avais découvert mon petit polar 
Opération requin dans la boutique, vous en souvenez-vous ?


L'atelier est installé dans le hall
par l'équipe de Nausicaa.


Lorsque les enfants arrivent, 
les premiers mots sont pour dire que les requins sont méchants.

Alors on discute ensemble de préjugés,
de protection des espèces marines,
de surpêche, de pollution et de shark finning,
de peur de l'autre par méconnaissance,
 de respect.


Voilà les petits artistes en herbe et leurs productions,
elles seront visibles sur l'écran géant à l'entrée de Nausicaa,
pendant la semaine du Requin.


Lily-Rose, 8 ans
Louis, 8 ans
Lou-Anne (future écrivaine ?), 11 ans
Pierre-Marie, 8 ans
Nils, 11 ans
Hugo, 9 ans

Puis dédicaces du petit polar,


  y compris pour les "vrais" personnages, ceux qui m'ont inspiré l'histoire :
Ludwig le soigneur (Alex dans le roman) et Bruno, sur la photo, le directeur-adjoint
(je ne spoile pas l'histoire mais il a un rôle important !)



 Merci au Labo des Histoires des hauts de France,
aux éditions Ravet-Anceau,
  à toute l'équipe de Nausicaa 
coordonnée par Christophe, Ingrid et Aline,
aux enfants et aux petits lecteurs.

Les requins tuent 5 à 10 hommes /an
L'homme en tue des milliers (guerres, génocides, accidents de la route, meurtres)


Pour en savoir plus, RDV sur Longitude 181

Requin-taureau, par Nils, 11 ans