jeudi 16 février 2017

Doux pêle-mêle


* Les messages adorables de petits lecteurs et d'enseignants,
* l'écriture d'un roman qui happe totalement et force à se dépasser,
* les maquettes des futures parutions qui prennent forme,

Copyright Maud Roegiers-Pour Alice Jeunesse, 
La Pilote du Ciel, album à paraître, mars 2017

* Notre  Petit-Arbre veut grandir à nouveau en librairie,
Merci à la maman de Coralie pour la photo <3

* un courrier rempli de trésors préparés avec soin par Lucas,
fidèle petit lecteur rencontré au salon du livre de Cherbourg,






* un rendez-vous surprise avec Mathilde, petite fan, à la librairie Ruche aux Livres
Elle le raconte avec ses mots à elle sur son blog, ici 


et  m'offre de beaux coups de coeur :
 Tim et le Sans- Nom, 
MON AVIS : J'ai adoré ! J'adore l'histoire en elle-même : " Tim va affronter le Sans-Nom , mais que lui réserve celui-ci ? Que va-t-il se passer ? ... "
Les illustrations ne sont pas à mon goût , elles changent trop de style et de couleurs , mais 
peuvent plaire à d'autres personnes.


Le secret des fleurs de Neige.
MON AVIS : COUP DE COEUR , j'ai beaucoup aimé cette histoire sur les flocons de neige et Nina Missir ( l'illustratrice ) a dû avoir beaucoup de patience car les illustrations sont faites avec des points ! Je les trouve magnifiques <3

                                                        A la rencontre des mamans
MON AVIS : COUP DE COEUR ! Une fois de plus les illustrations sont trop belles ! BRAVO Lilly !! l'histoire est facile à lire pour les lecteurs débutants et on peut découvrir plusieurs familles . Ce livre peut être offert à la fête des mères ou l'anniversaire d'une maman <3


* D'autres chroniques ...

Lali détective Chez Blandine, Vivre Livre
Voici une histoire d’enquête toute mignonne, avec un peu de suspense, et idéale pour les enfants qui commencent à lire. Elle n’est pas chapitrée et les illustrations de Gérald Guerlais, vives et colorées, occupent une place encore importante. Impression confortée par le fond blanc des pages.
Nancy Guilbert s’est amusée à donner aux personnages des noms rigolos avec des jeux de mots.
Le livre est muni d’un marque-page dictionnaire pour les mots un peu difficiles, et il se termine sur deux pages de jeux de compréhension de l’histoire.





 Ma liberté tout en couleurs, co-écrit avec Sylvie Baussier

*Opalivres : sélection romans 1er semestre 2017
Un roman  court, dense et bien écrit qui met en relief les sentiments complexes de cette fillette de dix ans « libre dans sa tête », qui souffre de sa pénible condition.
Il offre le contraste de la vie luxueuse menée par les riches propriétaires de plantations et le sort cruel réservé aux esclaves.
Seule lueur d’espoir dans ce sombre tableau, le jeune peintre venu du Nord des E.U. qui donne à Cassie le portrait qu’il a fait d’elle et lui renvoie l’image de son avenir.
 Le texte est sobrement illustré en noir et blanc. 

Dès sa sortie, j'étais très curieuse de découvrir ce roman, tout d'abord parce que j'aime ce qu'écrit Nancy Guilbert (et c'était pour moi l'occasion de découvrir Sylvie Baussier, que j'ai certainement déjà rencontrée via les Kididocs à l'école - et à la maison aussi-  d'ailleurs!) et parce que l'illustration de la couverture est tout simplement sublime. Je trouve que ça compte aussi beaucoup, surtout dans la littérature jeunesse!
Si j'ai apprécié dans ce roman les valeurs qu'il porte, j'ai aussi été agréablement surprise par la construction du récit. En effet, la "même histoire" nous est racontée deux fois, mais de deux points de vue différents. Dans la première partie, écrite par Nancy Guilbert, c'est Cassie qui nous parle. Dans la seconde partie, écrite par Sylvie Baussier, nous revivons certains événements de la première partie, mais à travers le regard du mystérieux homme blanc. Nous apprenons donc qui il est et quelles sont ses intentions, je n'en dis pas plus!
Une belle prouesse de la part des deux auteures, qui parviennent, à quatre mains, à nous livrer un message d'espoir, d'entraide, de bonté qui fait du bien. En écrivant cet ouvrage ensemble, elles joignent avec succès le geste à la parole!

Merci !
Et vous, avez-vous eu des p'tits bonheurs en février ?

mardi 7 février 2017

Six jours extras à Douai


il a plu tous les jours, sauf le vendredi 

                                         mais dans les coeurs il y avait un immense soleil
grâce à l'équipe de Brouillons de Culture
qui nous a chouchoutés, bichonnés, entourés.
Merci du fond du coeur pour votre gentillesse, 
votre générosité, votre organisation tip-top, votre bonne humeur !

Il y a eu des lectures dans les classes,


des rencontres superbement bien préparées
par des enseignants dynamiques et motivés :
merci Monsieur Deudon, Madame Gransart, Madame Goube,
 Madame Tokarcz, Madame Tollenaere et Monsieur Lieb !


des élèves curieux, intéressés,
 mes premiers essais d'écriture sur un tableau numérique
pour un texte poétique en commun
L'article de Madame Deudon, journaliste,


de la poésie autour du Secret des Fleurs de Neige

la lecture d'Un Mur si haut avec des mamans 
en cours d'apprentissage du français
(merci Annick et les autres pour ce beau moment)

de magnifiques travaux d'élèves l'école René Cassin 
autour de Tim et le Sans-Nom :



Et puis bien sûr, beaucoup de dédicaces et de rencontres, 
une équipe d'auteurs-illustrateurs trop chou
Fred L., Emmanuelle Halgand, Janik Coat, Denitza Mineva, Nathalie Infante,
Jean-Christophe Tixier, mon voisin de dédicaces

 Et comme les auteurs ne savent jamais s'arrêter d'écrire, 
un cadavre exquis excellent pendant l'apéro du samedi soir,
lu théâtralement par Jean-Luc Buquet, ancien comédien
et auteur aux Editions Courtes et Longues <3 
Jean-Luc Buquet, Samuel Ribeyron, AntoineDeprez
(et les absents, Pascal Vatinel et Bernard Villiot)


 MERCI à tous pour cette semaine-tourbillon<3



jeudi 26 janvier 2017

Adorables courriers de Janvier


* La semaine prochaine, du mardi 31 janvier au dimanche 5 février,
 j'ai la chance d'être invitée au Salon de Douai
en compagnie de nombreux autres auteurs.


A cette occasion, j'ai reçu un charmant courrier de l'une des 7 classes 
que je vais rencontrer : un imagier de mots-valises.
Merci les CP-CE1 !


Quelques mots-valises ...







* Il y avait aussi les voeux charmants des CP de la classe de Karyne,
Ecole Cordonnier, Haubourdin


accompagnés des dessins du chat et de Tim 
d'après l'album Tim et le Sans-Nom
(Editions Léon, art and Stories).
BRAVO les artistes !




 * Pour finir, de super chroniques,
Quel plaisir de retrouver la petite Lili Pirouli qu’on avait laissée à la fin du tome 1 en pleine manifestation scolaire contre les devoirs après son élection comme déléguée. (...)
Toujours aussi spontanée, espiègle et franche, parfois même impertinente ou ronchon, Lili Pirouli nous entraine dans son quotidien au gré de ses découvertes, envies, déboires et devoirs.
Avec elle, on ne s'ennuie pas! (...)
Ce sont autant de sketchs, courts et rigolos, pleins de facéties et surtout de vécu qui nous font invariablement nous reconnaître !
Tant nous les parents, que les petits lecteurs. Mes garçons sont fans des réparties de cette petite chipie blondinette !
Les dessins d’Armelle Modéré sont tout en couleurs, rondeurs et pep’s, ce qui renforce, non sans quelque exagération parfois, les humeurs de la petite demoiselle !
Mais qui n’en reste pas moins attachante.
Un troisième tome a vu le jour en 2015 et un quatrième se prépare ! Joie !
Une petite BD idéale pour les apprentis amateurs de bulles !

Voilà un livre qui devrait plaire aux petits fans d’énigmes et de jeux vidéo ! Publié dans une toute nouvelle collection des éditions Frimousse nommée "JEUX LIS", cet album, écrit par Nancy Guilbert et illustré par Séverine Duchesne, propose une lecture active. Le principe est super ludique. Allier lecture et jeu, quoi de mieux ? ;-) (...)
Les trois enfants ont chacun un caractère et des qualités bien différents. Chacun va ainsi résoudre une énigme en fonction de ses talents. Et comme l’union fait la force, la mission finale sera effectuée en commun. A chaque fois, les jeunes lecteurs sont mis à contribution pour aider les héros. Ici, un code est à déchiffrer, là, une silhouette est à reconnaître, ou encore, une forme est à retrouver grâce à son reflet inversé dans un miroir... C’est ingénieux et amusant. La force de l’album est de combiner un thème très cher aux enfants de notre époque, le jeu vidéo (quel joueur n’aimerait-il pas se retrouver à l’intérieur même du jeu ?), et des énigmes qui rendent la lecture plus "fun". Permettant de faire pauses, de réfléchir, de se mettre à la place des héros, ces petits jeux donnent aussi envie de continuer l’aventure comme le font les 3 héros !Côté illustrations, l’ensemble est gai et coloré. Les dessins, qui restent dans un style enfantin, sont agrémentés d'un fond pixelisé pour rappeler l'univers numérique. Comme souvent dans les jeux vidéo, chaque joueur (enfant) a un code couleur distinct. Ces petits détails sont plaisants à regarder et, personnellement, j’adore le côté retrogaming de la couverture !A noter que, même s’il est préconisé par l’éditeur à partir de 6 ans, je le trouve un peu compliqué pour des lecteurs débutants. A partir de 8 ans, me paraît plus raisonnable.


- Mathilde (8 ans), avec différents billets et de nombreux coups de coeur, ici !
dont celle pour Drôle de Jeu,  Journal de Bord d'un chasseur de dinosaures, Azulie dans la Nuit, Les Chats Masqués ou encore la série des Aliénor ...
MON AVIS : COUP DE COEUR , la jeune princesse Aliénor veut devenir chevalier mais elle ne porte pas d'armure et c'est une fille , donc pour les autres chevaliers , elle ne peut pas le devenir ! Mais elle est très intelligente et invente des plans pour réussir sa mission ou devrais-je dire la mission des chevaliers ! Et j'adore les illustrations d'Elodie Fraysse .




Merci à tous !

mercredi 18 janvier 2017

Des arbres à souhaits pour une année colorée

Il est une médiathèque où j'aurais rêvé passer des heures quand j'étais petite.
Elle est à Dainville, tout près d'Arras.

J'y ai été invitée samedi pour animer un atelier
 d'après l'album Le Souhait de Jade,
dans le cadre de la Nuit des Médiathèques.
Illustration : copyright Cécile Arnicot-Le Souhait de Jad

Au programme de l'après-midi, lecture,

écriture créative et réalisation d'un Arbre à Souhaits.





J'aurais bien créé une forêt avec ces arbres et leurs secrets



BRAVO les filles <3

J'ai aimé lire vos souhaits malicieux ou émouvants.

Ensuite je me suis éclipsée, 
mais la Nuit des médiathèques a continué
avec une lecture d'albums dans la cabane
construite pour l'occasion
et une dégustation de soupes maison.
Il paraît que c'était délicieux.
Félicitations à Magali et à son équipe
et merci à tous ceux que j'ai croisés ce jour-là
pour ce moment extra-chaleureux.

Je vous laisse avec les délicieux souhaits que je viens de recevoir 

Du rêve, de l'amour, de la joie ...merci Mathilde <3