vendredi 10 mai 2019

Sélections aux Prix Farniente, au Prix Gayant et au Prix Ravinala

Les sélections continuent, nous émerveillent,
MERCI !

Editions Magnard et coécrit avec Marie Colot,









* Pour L'Ourse bleue
Editions Des ronds dans l'O jeunesse, illustré par Emmanuelle Halgand

Sélection au Prix Gayant 2019/2020, catégorie 1 (à partir de 4 ans)

Et sinon, je m'envole ce samedi, pour deux semaines, 

* d'abord à Madagascar, pour le Prix Ravinala, avec l'Institut Français de Madagascar
où est sélectionné Un mur si haut 
(éditions Des ronds dans l'O et illustré par Stéphanie Augusseau)








puis à l'Île Maurice, grâce à l'Institut Français








Merci à vous tous, libraires, organisateurs,
lecteurs et lectrices,
pour les sélections de ces livres !

mercredi 8 mai 2019

Prix des ados de Deauville, Prix AlTerre Ados de Haute Savoie et autres sélections (2)

 Comment pouvait-on deviner en démarrant l'écriture de Deux secondes en moins,
 en janvier 2017, que ce roman nous mènerait à Deauville ou à Aix-les-Bains,
 pour trois jours d'émotion, de tourbillon, de sourires, de jeux, de dédicaces ?


Difficile de résumer en images, mais voici le deuxième reportage en photos
pour notre roman Lauréat de ces deux prix <3


Prix ALTERRE ADOS de Savoie et Haute-Savoie, à Aix-les-Bains, samedi 4 mai

Rencontre inter-générationnelle entre les seniors et les ados 
avec qui elles ont correspondu autour de nos romans, par lettre !

avec une mention spéciale pour Jeanne, 87 ans et maman de huit enfants, qui m'a fait penser à ma grand-mère, avec sa façon de défendre si ardemment les jeunes et la lecture <3


Entrée dans l'auditorium et rencontre avec les premières fans <3


puis démarrage du fameux "jeu-quizz" impitoyable, en 6 équipes, une par auteur !
 (bravo aux équipes de Marie et de Tristan !)


 animé brillamment par Laurent

  et des ados super-entraînés !


Une séance de dédicace non-stop pendant deux heures



Puis découverte des book-trailers extras ! Bravo <3


 La remise du Prix, résultat du vote de 2300 ados
(l'instant volé où on apprend la nouvelle)



Et puis...


Encore sous le coup de l'émotion, je ne sais pas quoi dire,
et je dois prendre un train dans 30 minutes,
heureusement que Jean-Christophe Tixier a le sens de l'orientation
et qu'il nous reste un peu d'énergie pour courir ;-)

Les sélectionnés, Tristan  Koëgel, Jean-Christophe Tixier et Manon Fargetton, Véronique Petit
(il manque Stéphane Servant et Luc Blanvillain)

* L'interview audio de Marie dans Le Dauphiné

* Le site de Savoie Biblio avec toutes les photos



M.E.R.C.I.
aux ados extraordinaires d'enthousiasme,
à Nathalie et à son équipe géniale,
à Savoie-Biblio, aux musiciens, aux professeurs, médiathécaires, libraires investis,
à tous ceux qui ont participé à cet évènement.

Le Prix Alterre ados a été créé il y a onze ans, 
et 40 enfants étaient inscrits.
Quel chemin depuis, avec 2300 ados votants !

B.R.A.V.O !!


mardi 7 mai 2019

Prix des ados de Deauville, Prix AlTerre Ados de Haute Savoie et autres sélections (1)

 Comment pouvait-on deviner en démarrant l'écriture de Deux secondes en moins,
 en janvier 2017, que ce roman nous mènerait à Deauville ou à Aix-les-Bains,
 pour trois jours d'émotion, de tourbillon, de sourires, de musique, de dédicaces intenses ?


Difficile de résumer en images, mais voici un premier reportage en photos 
pour notre roman Lauréat de ces deux prix <3

 Prix des ados de DEAUVILLE, jeudi 2 et vendredi 3 mai


Jeudi, rencontres dans les classes, mille mercis à Bénédict pour l'accompagnement,
 aux élèves et aux professeures de français très motivées !



Vendredi, remise du Prix, en deux cérémonies rassemblant chacune 1500 ados, sous la conduite de Fred Ricou, au CID de Deauville.

 Arrivée dans l'Auditorium



Les coulisses avec Agnès Laroche, Mickaël Thévenot et Stéphanie Rubini


Bande-annonce des quatre romans sélectionnés

Pour la voir, c'est ici, Prix des Ados (clic)



Echanges avec le public menés par Fred Ricou


(c) M-E. Leclerc

Chacun des romans sélectionnés a eu droit à son morceau musical, émotion !

- L'Hiver Indien, de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini : Moon river d'Audrey Hepburn interprété par Surya
- La vie dure trois minutes d'Agnès Laroche : un Tango de Gotan Project et Alma Tanguera
- Le Petit Prince de Harlem de Mickaël Thévenot : Summertime de Gerschwin 
- Deux secondes en moins <3,  The Scientist de Coldplay, et Hello d'Adèle, interprétés par Surya
 (merci les ados pour l'ambiance <3)

Remise du Prix en présence du PDG de Leclerc, des élus et des organisateurs <3


Séance de dédicace de folie ^^
Les 3000 ados sont venus de toute la Normandie
Et hop, une petite dédicace pour Art Spiegelman !

et photos à la sortie <3


Alors, merci :
 à chacun de vous, les 5000 ados participants (95 collèges et lycées)
 à ceux qui ont voté pour notre Deux secondes en moins,
 à la formidable équipe d'organisateurs, 
Jeanne, Charlotte, Gwénaëlle, Bénédict et les autres,
aux professeurs, libraires, médiathécaires,
 à la ville de Deauville
pour ce moment inoubliable 


et ce prix que je dédie aux deux étoiles
qui m'ont accompagnée pendant l'écriture <3


*Tout le résumé sur le site de la ville inDeauville, ici (clic)
et ici, Prix des Ados (clic)

avec une bande-annonce où 4 ados défendent leur roman préféré (clic)


* Sur le blog Actu Normandie/Deauville




 * sur le blog La parenthèse de Céline avec un extrait en vidéo de l'ambiance de fin !
"Hier a donc eu lieu la remise du prix avec les auteurs sélectionnés. Pour l’occasion Michel-Edouard Leclerc était présent et a remis lui-même les trophées aux deux gagnantes Marie Colot et Nancy Guilbert, autrices de l’excellent livre Deux secondes en moins paru chez Magnard Jeunesse."

* L'article de Paris-Normandie



* L'article de Ouest-France


mardi 23 avril 2019

Les rencontres du Feuilleton des Incos

Le feuilleton des Incos auquel j'ai participé s'est achevé en février,
 mais il continue avec des rencontres, comme celles de ce mois d'avril, 
à la médiathèque de Mitry-Mory,
où j'ai échangé avec les six classes de CM2 et de 6ème
pendant deux journées.

Une multitude de questions (et de tasses de thé^^)



Outre les traditionnelles questions auxquelles j'ai l'habitude de répondre, 
d'autres étaient plus inattendues, amusantes, émouvantes,
et bien sûr, beaucoup portaient sur l'avenir de ce texte...
Les élèves découvrent en temps réel combien le temps est long, parfois,
 entre l'écriture et l'aboutissement d'une publication.

Le plus beau cadeau dans ces rencontres, c'est lorsque les collégiens non-lecteurs
entrent dans la lecture grâce à de tels projets.





Merci :)

Merci à Aurore et à l'équipe des Incos pour m'avoir permis de vivre cette chouette aventure,
à Valérie et à l'équipe de la médiathèque de Mitry-Mory pour leur accueil, leur gentillesse, et leurs photos,
aux enseignants et aux élèves motivés et enthousiastes !

Le feuilleton continue avec le résultat du concours d'écriture.

Bravo aux CM2 qui ont tous participé !


Et sinon ?

Des chroniques pour Le sourire du Diable

* Chez Calypso

"Même si je me suis parfois un peu perdue dans les personnages, j'ai beaucoup aimé cette mise en abyme des conséquences de ce secret de famille à travers les trois époques puisque Louise, une fois adulte, reproduira le même schéma en cachant la vérité à sa fille, la colère et la rancoeur ayant pris le dessus.En plus d'aborder une thématique de la Seconde Guerre Mondiale peu présente en littérature jeunesse, ce roman porte donc aussi essentiellement sur la relation mère-fille et le pardon. Un très beau texte que je vous conseille !"


"J’ai lu ce roman ado, dans le cadre d’un jury jeunesse dans ma médiathèque. On m’avait présenté la thématique des secrets et de la Seconde Guerre mondiale, ce qui m’avait intéressé.
La thématique principale du livre est les secrets de famille et leur impact sur plusieurs générations. Rien de très original, mais c’est bien écrit et prenant. J’ai surtout apprécié le fait que le livre ne soit pas manichéen. Il n’y a pas que des méchants Allemands et de courageux Français dans ce roman. C’est plus complexe que cela. Même si ce n’est pas beaucoup exploité, l’autrice traite également de l’épineux sujet de la responsabilité et du passé. Les Allemands doivent-ils être tenus pour responsables des actes nazis de leurs ancêtres ? Un commandant SS est-il simplement un monstre et plus un père ? Je vous laisse creuser."



"La révélation bien que douloureuse permet à chaque génération de se construire.
Livre loin du sentimental, il voile légèrement le viol mais dévoile ce qu’il faut pour comprendre. Ce texte permet aussi à tous de comprendre que la guerre défigure l’humain et que la réconciliation est toujours possible."


* Dans le CRLJ n°17



Des bonnes nouvelles pour Deux secondes en moins et L'ourse bleue,
dont je vous parle bientôt !