samedi 15 octobre 2016

L'automne a soufflé des mots doux

 que j'ai découverts avec émotion.
(merci à Cécile Hudrisier pour son visuel)

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait une petite récolte; celle-ci est savoureuse.

Photo : Berceau magique

* Un coup de coeur dans Pop magazine d'octobre (article Bien dormir et se réveiller du bon pied)  pour Cali a peur de la nuit et Le Petit Gardien des Etoiles, MERCI !
  




* des chroniques :

Pour La rentrée de Cali,

Pauline, Entre les Pages :  
Cette histoire courte et poétique atténuera l’inquiétude des petits qui s’apprêtent à vivre leur première rentrée. L’album met particulièrement en avant le lien entre adultes et enfants, grâce à l’accompagnement rassurant des parents, des grands-parents et de la maîtresse de Cali.
L’entraide, la découverte des choses, de l’autre, la différence et le partage nourrissent et ravissent le doux héros de Nancy Guilbert et Cécile Vangout. Aux éditions Éveil et Découvertes, elles proposent encore une fois une histoire emplie d’une grande sagesse, une histoire juste, apaisante et stimulante pour tout le monde : enfants, parents et enseignants.

* Lylou, Livres et Merveilles :
Cet album est d’une grande tendresse. Le texte de Nancy Guilbert est fait de jolies rimes que les enfants apprécieront. L’histoire est vraiment très rassurante pour tous les petits qui appréhendent ce grand jour. Comme Cali, ils auront une maîtresse (ou un maître) qui les rassurera et ils verront qu’à l’école, on joue, on se fait des amis et on apprend des choses passionnantes. 
Les illustrations de Cécile Vangout contribuent largement à créer cette atmosphère douce et enveloppante qui se dégage des albums de Cali. La seule couleur rouge suffit pour faire ressortir les émotions et donne un trait de caractère à l’albumCe qui lui va à ravir ! 

Mya's Book :
Ce petit livre est vraiment mignon. Je craque toujours autant pour l'univers de Cali, les mots tendres de Nancy Guilbert et les illustrations pleines de douceur de Cécile Vangout. C'est un petit album vraiment réconfortant pour les tout-petits dont le quotidien est sur le point de changer considérablement et qui sont un peu angoissés par la séparation. Cette histoire rassure et rend curieux, elle donne envie de découvrir l'école et de rencontrer d'autres enfants. On retrouve, avec plaisir, tout ce qui fait la force de cette série : les liens très forts entre les générations, une bonne dose d'amour, le pommier qui est un personnage à part entière, cette douceur irrésistible et cette façon d'accompagner les enfants, de les aider à grandir et à s'épanouir sans les brusquer et en les rassurant. J'aime beaucoup, beaucoup !


Pour Le rêve au bout des doigts:

* sur le blog Rêves de fripouille :
Nous aimons beaucoup ce livre découvert cet été lors de mes escapades en librairie.J'aime le fait que malgré les difficultés Adrian persévère, continue et réalise son rêve!J'aime aussi les illustrations, colorées et qui donnent envie d'imaginer ces belles robes et ce texte qui nous fait ressentir la passion d'Adrian. Un très beau livre à lire sans modération!






Pour Un Mur si haut, (encore)


Cet album jeunesse est conseillé à partir de 4 voire 5 ans. Il sert de support au thème de la construction des murs entre les peuples. On peut donc aborder les frontières et la fermeture de celles-ci, les conflits entre les peuples, l'amitié, la tolérance... Ce livre est donc très riche par la diversité des thèmes étudiés. Il permet une lecture à plusieurs niveaux, plus ou moins approfondie selon l'âge de l'enfant. Avec des enfants plus âgés on peut évoquer la construction du mur de Berlin, la frontière mexicano-américaine, le mur en Palestine... et pourquoi pas les murs et frontières invisibles, les barrières psychologiques. Quand une petite histoire rejoint la Grande Histoire...
Les textes de Nancy Guilbert sont simples, courts, tendres. Ils parlent aux enfants comme aux adultes. (...)
Stéphanie Augusseau, l'illustratrice nous montre ici tout son savoir faire. Les teintes pastels marronées sont relevées à chaque page de touches de bleus. On relève que l'heureuse fin est mise en valeur par un retournement complet des couleurs puisqu'à cet instant c'est le bleu qui domine. C'est un choix qui relève de l'audace d'avoir réalisé cet album dans ces teintes... mais qui obéit aux règles de l'universalité que s'est fixé le livre. En plus de l'audace, Stéphanie Augusseau a usé de subtilité. En effet, la couleur du peuple Bleu fait référence à ses habits, alors que leur peau est blanche. Le peuple Blanc, lui, a des habits de couleur blanche, mais la peau brune. Une façon très subtile de traiter le thème de la (non)différence.
Le message est positif et plein d'espoir. Ce sont les enfants qui sont déterminés, courageux, prêts à changer les choses. L'innocence, la pureté, la naïveté de ces derniers, rendent ce livre optimiste et poignant. On n'en sort pas indemme à sa lecture. En fait, dans ce livre, on est confronté à un antagonisme puissant dans notre ressenti: l'optimisme du texte vient contrebalancer la tristesse des couleurs.... Toutefois, textes et illustrations se rejoignent par leur délicatesse et leur finesse.

En bref, avec poésietendresse et délicatesseUn mur si haut délivre un message universel de tolérance et d'amitié. Universalité dans le temps car valable à toutes les époques, et malheureusement encore d'actualitéUniversalité dans l'espace car tous les continents de notre planète peuvent être concernés. Un joli conte plein d'espoir.
Aux éditions Des ronds dans l’O jeunesseUn mur si haut est un très bel album sur les frontières érigées entre les hommes. Qu’elles soient « physiques » ou non. Nancy Guilbert et Stéphanie Augusseau font voir aux lecteurs que les décisions de personnes plus hautement placées et loin de ceux qui font réellement tourner la Terre peuvent faire souffrir ces derniers qui, heureusement, sont toujours là pour faire incarner la solidarité, la tolérance, le partage, pour montrer qu’il y a plusieurs façons de penser et que c’est bien. Des compromis et des solutions se trouvent toujours. Le ciel d’un bleu parfait existe. Du moins, il faut croire qu’il existe. Quel beau message d’espoir est livré ici. Représenté par des couleurs simples et tendres dont les codes sont faciles à saisir par les plus jeunes, les soleils de demain. 


Pour Lali détective,
Chez Lucky Sophie :
Nous lisons en ce moment des livres pensés pour les enfants de CP, en phase d'apprentissage de la lecture.
Il aime tout particulièrement la nouvelle collection "Mes Premières Lectures Hachette"
Ces textes sont signés par des auteurs jeunesse qui sont également enseignants, et tout est fait pour que ce soit adapté à des enfants de CP : typographie neutre et facile à déchiffrer, mots adaptés, phrases courtes et grandes illustrations... 
P'tit Lucky est surtout fan des petits jeux de compréhension de lecture qui sont à la fin et je suis épatée à chaque fois de voir qu'il a tout bien pigé.
Il y a aussi dans chaque livre une petite fiche de 10 mots à collectionner qui sert à se pencher sur l'écriture.
Une nouvelle collection très réussie !






Merci aux chroniqueuses pour ces mots délicieux 
et à Cécile Hudrisier pour ses illustrations poétiques


* Je vous souhaite un très joli mois d'octobre créatif,
moi j'ai le cerveau en ébullition, 
 des projets qui prennent forme et d'autres prêts à voir le jour !
A bientôt *

26 commentaires:

  1. Merci pour le partage, Nancy !!! :-) Bel automne à vous !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et merci à vous Pauline pour ces si belles chroniques (et pour le roman que je n'ai pas encore eu le temps de découvrir !)
      Bel automne à vous aussi *-*

      Supprimer
  2. Magnifique post Nancy, doux et coloré. Quelle émotion de lire de nouvelles chroniques d'Un Mur si Haut <3
    Quelle belle idée que ces pots customisés en lanterne avec les feuilles dedans... Je crois que je vais les copier ;-)
    Beau week-end à vous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Blandine, l'automne n'est pas toujours une saison facile mais je l'aime quand même, surtout quand je reçois de si jolis mots doux <3
      J'ai craqué pour ces pots aussi, vous trouverez toute la démarche sur le site de la créatrice.
      Beau week-end à vous aussi !

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour le lien :-)
      Je fais déjà ma petite liste de courses^^
      Belle journée à vous!

      Supprimer
    3. C'est vrai, je trouve aussi il y a vraiment de quoi faire de très jolies choses <3

      Supprimer
  3. Quelle belles chroniques!
    C'est la deuxième fois que tu es mise à l'honneur dans POP!!! Bravo! Pourrais-tu essayer de me garder une copie, au cas où je n'en trouverai pas?
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Colleen !
      Oui, Pop m'a fait cette petite surprise, j'en suis très contente <3
      Je te garde un magazine, bien sûr ! A bientôt.

      Supprimer
  4. Face aux premiers froids, elles font chaud au coeur tes couleurs de l'automne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui Mymi, au propre comme au figuré <3

      Supprimer
  5. De jolis bricolages d'automne, des chroniques qui donnent très envie de découvrir vos ouvrages, je viens de commander "Un mur si haut", j'avais tellement envie de découvrir cet album! J'ai accompagné mon fils avec sa classe au cinéma l'année dernière pour voir le film "Girafada" un drame franco-germano-italo-palestinien, qui parle du mur en Palestine. Voir ce film à Berlin fut un moment très fort. On pouvait penser qu'après Berlin, il ne pourrait plus y avoir de tel mur...et pourtant...d'où l'importance d'ouvrages tels que le votre! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un très grand merci Cécile pour votre passage ici et le partage de votre expérience.
      Oui hélas, trop de murs encore, physiques et/ou psychologiques...
      J'espère qu'Un Mur si haut vous touchera, très bon dimanche à vous.

      Supprimer
  6. Ma petite Louison de 3 ans a adoré la rentrée de Cali... Elle le lit et le relit ;-) Elle s'est totalement retrouvée dans l'histoire... Merci encore Nancy pour ces belles aventures...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Delphine pour ces mots-soleil et pour votre sélection de mes albums dans le POP d'octobre !
      A très vite !

      Supprimer
  7. Des jolis mots pour de jolies choses.... j'adore les illustrations poétiques.... qui sont bien appropriées pour ton cerveau en ébullition !!! Gros bisous. Continue sur ta lancée, Nancy, à nous, tu nous donnes chaud au coeur... <3

    RépondreSupprimer
  8. C'est chouette de voir Cali et le Petit Gardien des Etoiles au milieu d'une déco très sympa dans Pop magazine !
    De jolies chroniques que vous méritez amplement...
    Merci pour le partage Nancy <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que vous raffoleriez de ce magazine et ça m'a fait très plaisir qu'elles aient choisi mes albums pour le thème de la nuit <3
      Merci Lylou, et merci aussi pour votre chronique très douce sur Cali :)

      Supprimer
  9. Merci pour le partage et pour toutes ces jolies lectures. Ces petits mots doivent vous faire chaud au coeur. Les illustrations sont adorables !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Mya, et merci pour cette si jolie chronique de Cali <3

      Supprimer
  10. Merci pour le partage des petits magasines Pop que je garde précieusement. Toute cette attention est méritée et légitime. Je suis ravie pour vous. Déjà une quarantaine d'ouvrage... pour notre plus grand bonheur! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille mercis Sandra pour votre bienveillance et vos encouragements précieux <3

      Supprimer
  11. Je viens de regarder et je crois que vous pourrez bientôt fêter votre 50ème parution, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez bien compté ...50 à la fin de l'année 2016 oui ;-))
      Merci Sandra pour votre fidélité !

      Supprimer
  12. Voilà de quoi finir cette année maussade en fanfare! <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, je suis gâtée cette année :)
      <3

      Supprimer

Laissez une petite plume ici :